JELACIC


(automatic translation with babelfish.altavista.com)

Introduction

Depuis longtemps, des membres de la famille Jelacic ont oeuvré à la sauvegarde de la mémoire de la famille, notamment par la conservation d'archives et la consignation de souvenirs - anecdotiques ou grands événements - par écrit.

Je leur dédis ce document qui a pour prétention de présenter une petite partie de l'histoire de la famille. Ce travail est loin d'être achevé, et j'espère pouvoir le développer progressivement.

 

Origines

Selon l'historien R. Lopasic, les Jelacic sont originaires de la région de Bihac. Lors de l'invasion turque, ils quittèrent cette région pour Letovanic, Biševic, Posavje et Turovo Polje [aujourd'hui Turopolje, au sud de Zagreb] au 17ème siècle, où ils changèrent leur nom en Buzinski, en référence à leur propriété de Buzin à Turovo Polje (R. Lopasic, "Bihac i bihacka krajina", 1890).

Les recherches généalogiques ont permis de remonter jusqu'à Antonius Jelacic, qui vivait dans la seconde moitié du 15ème siècle.

Auparavant, on trouve des traces en Herzegovine, où un Stanoje Jellacsics fut nommé capitaine à Klis le 2 février 1388. Le 2 mai 1390 à Sutjeska, le roi Tvrtko partagea le territoire de Split. Les bénéficiaires furent Triphon Aulae Prothorestarius, Michel de Ragusio electus Tinniensis (également évêque de Knin), Comes Stanoje Jelašic et Vladoje Logogetha. Cependant, aucun lien n’a pu être établi entre ce Jellacsics et le reste de la famille.

Paulus Jelacic, fils d’Antonius, reçut en 1515 du roi Vladislaus II Jaguellon des terres situées sur la rive droite de la rivière Kupa, près de Lasinje. Cet endroit était connu sous le nom de “ Jelacicevo selo ”. Les Jelacic le quittèrent après 1568.

En 1627, un récit de duel entre seigneurs croates et turcs mentionne un Vuk Jelacic, capitaine à Letovanic (Ratkay : Memoriae regnum et banorim - Vitezovic, kronika hrvatska). Ce village est situé sur la rive gauche de la rivière Kupa.

Le nom complet, du moins pour une partie de la famille, est Jelacic de Buzim (Jelacic od Buzima). Cette dénomination apparait dans les écrits pour Franz (1746 - 1810) et son fils Josip (1801 - 1859, ban de Croatie). Il s'agirait du village de Buzim situé dans la région de Lika, à une dizaine de kilomètre de Gospic.

Au cours de l'histoire, des Jelacic ont quitté la Croatie : pour la Hongrie en 1609, pour la Russie en 1740. Après le premier conflit mondial, l'émigration a été accentuée. Des Jelacic sont partis dans les différents pays d'Europe, en Amérique du Nord et du Sud, en Chine, en Australie, créant ainsi de nouvelles branches. L'orthographe du nom a aussi évolué, en s'adaptant aux langues de ces pays : la version croate - Jelacic -, a été déclinée en Ielachijch, Jelachich, Jellachich, Jellatchitch ou Iellatchitch, sans oublier la version cyrilique.

 

Les documents

Les Jelacic reçurent à deux reprises une confirmation de noblesse.

version originale (Latin)

version traduite (Français)

Une branche de la famille émigra en Hongrie en 1609. Ses descendants conserve à ce jour l'usage des armoiries décernées en 1579.

Armoiries de 1614

Der Adel von Kroatien und Slavonien (Allemand)

 

Généalogie sommaire

Annexes

Le vice ban Stephan Jelacic (1630-1713), page a venir

Le maréchal Franz Jelacic (1746-1810)

Le ban Josip Jelacic (1801-1859)

La branche russe

Rod Jelacica, en croate

 

Contact

Michel Iellatchitch

Mise à jour : 06 août 1999


Osnutak Hrvatskog Kluba "Ban Jelacic" u San Franciscu (1908)